Mots d'enfants savoureux

Publié le 5 Mai 2009

On dit que la vérité sort de la bouche des enfants. Il en sort aussi des petits trésors d'humour, de logique et de finesse.

Je crois que, de tout l'humour du monde, celui que je préfère est celui des répliques enfantines. En voici quelques unes.

Si vous voulez m'en faire partager d'autres, pour le plus grand plaisir de mes visiteurs, ne vous gênez pas.

 

  • Maman a coincé son nerf asiatique
  • Pourquoi j’ai un virus…..je ne suis pas un ordi
  • Mon petit frère s’appelle Foetus
  • J’ai mis mon maillot de bains 2 étages
  • Sans faire exprès j’ai donné un coup de pied dans les tentacules de Papa…
  • Maman je me suis cassé la peau
  • Lorsque j’était dans ton ventre je me nourrissais avec le cordon musical
  • Les volcans sont des montagnes qui font Atchoum
  • Lorsque j’ai chaud des larmes coulent sur mon front
  • Maman quand est-ce qu’on va le rapporter à l’hôpital le bébé
  • Tu es vieille Maman parce que  ça fait longtemps que je t’aime

    Papa est-ce que les ours scolaires vont à l’école

    Est-ce qu’il y en a beaucoup des supertozoïdes pour faire des enfants

    Mamie m’a picoté de belles pantoufles

    Je ne veux pas de crétins dans ma salade

    Regarde le beau feu dentifrice

    Est-ce qu’on mange je creuse de faim

    Non, pas ce bonbon vert, il n’est pas mûr

    Aujourd’hui à la garderie on a bu de la pollution magique

    Qui veut jouer au «mon oncle poli» avec moi

    Papa si tu vas trop vite, la police va te donner une conversation

    Le docteur a dit que j’étais allergique aux « sacs à rien »

    Mon papa s’est endormi au soleil il a perdu la lotion du temps

    Si j’étais un garçon est-ce que j’aurais été dans le ventre de Papa

    Si on ne met pas de crème, le soleil nous donne des coups

    J’ai fait des chaussettes aux pommes avec Papa

    Avoir 100 ans c’est être centenaire, avoir 1000 ans c’est être millionnaire

Rédigé par Neekolle

Publié dans #atelier du rire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article