L'Aloe Vera et ses bienfaits

Publié le 21 Mai 2009


Quatre végétaux sont indispensables au bien-être de l'homme : le blé, le raisin, l'olive et l'Aloe.
Le premier le nourrit, le second élève son esprit, le troisième lui apporte l'harmonie et le quatrième le soigne.

Christophe Colomb (1451-1506)

Je souhaite vous parler de l’Aloe Véra car j’ai découvert qu’on l’utilise beaucoup pour ses propriétés curatives et cosmétiques.

J’ai tout d’abord été étonnée d’observer que cette plante pousse naturellement dans n’importe quel endroit, comme une mauvaise herbe. C’est une plante grasse qui possède une énorme quantité d’eau dans ses feuilles.

Voici un petit rappel de l’histoire de l’Aloe ainsi que ses différentes utilisations. J’espère que ces informations vous seront utiles.

Dans l’Egypte Antique, c’était une plante d’usage commun, considérée comme la plante de l’immortalité. Elle était d’ailleurs incluse dans les cadeaux déposés dans la tombe des Pharaons.

L’utilisation médicale de l’Aloe s’est répandue en Europe à partir du Moyen Age et de la Renaissance. Son utilisation dans un but curatif a été introduite dans le Nouveau Monde par les moines Franciscains espagnols et, à partir de ce moment, la culture de la plante s’est répandue tout d’abord dans les Caraïbes, puis au Mexique et en Amérique du sud.

L’Aloe est une plante grasse aux feuilles succulentes. Il en existe environ 250 variétés. L’Aloe appartient à la famille des Liliacées. La plante pousse spontanément sur les terrains secs et calcaires, mais on peut également la faire pousser par semis.

 

 



On extrait des feuilles de la plante, à la main, un jus dense, concentré, gélifié, obtenu en éliminant la partie externe de la feuille, qui possède des substances extrêmement laxatives ou purgatives. Une fois cette partie de la feuille éliminée, il reste la partie centrale, presque blanche, translucide, qui est écrasée et mixée pour enlever les fibres : on obtient ainsi de cette matière gélatineuse, en forme intégrale, toutes les molécules (environ 200) d’intérêt phytothérapique qui sont à l’origine de diverses actions biologiques.

Le jus d’Aloe absorbé par voie interne est utile en cas de perturbations gastriques ou digestives ; la grande richesse en vitamines, minéraux et amino acides, fait du jus d’Aloe Vera un très bon antioxydant, qui nourrit et tonifie les cellules. Il est toujours conseillé de s’informer soigneusement avant d’utiliser un produit naturel pour de pas souffrir d’effets collatéraux déplaisants.

Concernant les usages externe et cosmétique, le gel d’aloe est largement connu pour ses propriétés anti inflammatoires, adoucissantes, calmantes, hydratantes, anesthésiques, cicatrisantes, rafraîchissantes, antibiotiques, donc son utilisation est idéale en cas de peau sèche et abîmée, de mains crevassées, d’irritation de la peau, de brûlures solaires, piqûres d’insecte, prurit, abrasions et dermatites, entre autres utilisations.

aloe vera

 

PRECAUTIONS

L’Aloe utilisé en usage externe assure et accélère la guérison des brûlures et blessures légères. En cas de blessures profondes ou de lésions graves, il est plus que conseillé de recourir à un traitement médical spécifique.

En ce qui concerne les usages internes, le jus d’Aloe n’est pas conseillé à forte doses aux personnes souffrant de gastrite, ou qui ont un colon irrité, des hémorroïdes, un reflux gastro oesophagien ou bien des douleurs abdominales pour des raisons inconnues. Il est à proscrire absolument pour les femmes enceintes ou en cours d’allaitement.

Il est important de signaler que l’administration d’un produit ou d’une préparation (y compris les plantes), quels qu’ils soient, par voie orale, doit toujours être soumise à l’avis de votre médecin.

Pour la sphère cutanée, appréciez le large éventail de son action :

Pour les coups de soleil, les brûlures, les piqûres d'insectes, les égratignures, les coupures, ... quoi d'autre encore : les entorses, les gerçures... L'aloe vera apaise par ses vertus anti inflammatoires, hydrate la peau, accélère la cicatrisation grâce à l'action de tous ses enzymes.

C'est également un anti rides exceptionnel puisqu'il augmente l'activité des fibroblastes, les cellules qui favorisent le renouvellement de la peau, il nourrit, régénère la peau et lutte contre le vieillissement. En fait, il traverse l'épiderme pour aller nourrir les couches profondes de la peau, le derme et l'hypoderme, ainsi il peut accélérer la micro circulation sanguine, stimuler la production de mélanine et favoriser l'adaptation au bronzage.


Vous allez voir, en utilisant l'Aloe Vera régulièrement, votre peau est mieux protégée, raffermie, l'épiderme est rajeuni et rend le teint plus éclatant. Et vous aurez la peau toute douce.

Une recette simplissime d'un masque rafraîchissant à l'Aloe à utiliser 2 fois par semaine pendant l'été : Mélanger 2 cuillère à soupe de gel d'Aloe avec 1 cuillère à soupe d'huile d'argan (ou bourrache), former une émulsion, appliquer sur le visage et laisser poser 1/4 d'heure avant de rincer.

Pour la sphère digestive, l'Aloe est aussi exceptionnel,

il aide à la digestion puisqu'il contient beaucoup d'enzymes, parfait pour éviter les ballonnements,  et surtout il agit comme un puissant cicatrisant. En cas d'ulcère, de gastrite, ou toute pathologie inflammatoire intestinale,  prenez 1 ou 2 cuillères à soupe d'Aloe avant le repas. Et puis, il nettoie tout le tube digestif et favorise l'élimination des toxines.

Choisisssez un gel d'Aloe Vera 100 % naturel et bio, sans conservateur (ou de l'extrait de pépins de pamplemousse).

  

Rédigé par Neekolle

Publié dans #Atelier beauté & pratique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article